Quel bois choisir pour économiser de l'énergie?

Bois, isolation et économie d'énergie
Le bois est un isolant thermique efficace et très écologique. En plus de procurer un certain confort pour les occupants de l’habitation, il permet d’économiser l’énergie et offres aux constructions un aspect moderne et très harmonieux.

L’isolation : le secret pour des économies d’énergie

L’isolation d’une maison ou d’un appartement permet d’endiguer les déperditions thermiques et ainsi réduire les besoins en chauffage et refroidissement du logement. C’est donc de l’énergie qui est économisée. Elle peut avoir lieu par l’intérieur (combles, murs...) et par l’extérieur (façade, toiture, etc). 

En France, il y a des normes à respecter, pour les nouvelles constructions comme pour les rénovations. Le seuils des normes sont définis par la RT 2012 et les consommations dans le logement doivent correspondre à 50 kWh par mètre carré et par an. Une bonne isolation est aussi un moyen d'améliorer le confort de vie des occupants du logement : ils se sentent plus à l’aise chez eux et leurs factures d’énergie sont allégées. D’autre part, ils pourront augmenter leurs économies au passant auprès d’un fournisseur tel que le fournisseur d’électricité ENI,présenté ici, donnant accès à des tarifs d’énergie compétitifs.

Pourquoi choisir le bois comme isolant ?

Le bois est une excellente alternative en terme d'isolation. C’est un isolant dont la conductivité thermique est très faible et isole 10 à 15 fois mieux que le béton ou la brique.

Choisir une habitation à ossature bois permet d’obtenir des performances énergétiques exceptionnelles puisqu’il est possible d’intégrer des isolants très efficaces à la structure, par l’intérieur de la maison. Pour les isolants, mieux vaudra choisir une matière naturelle avec une excellente résistance thermique.

Le bois est la seule ressource renouvelable utilisable en structure pour la construction de bâtiment, elle s’inscrit donc parfaitement dans une démarche éco-responsable. De plus le bois provient généralement de forêts locales ce qui favorise dans le même temps les emplois locaux tout en réduisant les coûts logistiques et les émissions de CO2. Il faut préalablement s’informer sur l’origine du bois auprès du fournisseur et si la forêt d’où il provient est certifiée.

La maison à ossature et isolation au bois se prête très bien àprojet d’extension : création d’une suite parentale, d’un bureau ou une chambre d’amis, collé à la maison ou en plein milieu du jardin. Les consommations d’énergie risqueront d’augmenter, même si plus basses qu’avec d’autres matériaux de construction. Pour les nouveaux besoin de consommation il va s’avérer intéressant de passer par un comparateur d’énergie pour bénéficier de réductions sur le prix des kilowattheures. C’est rapide et gratuit,comme le montre cette page.

D’autre part, pour des qualités d’isolation supérieures à la brique ou au béton, la structure sera moins épaisse. Cela donne donc l’occasion de gagner en surface habitable. Les maisons ou constructions en bois sont d’ailleurs très esthétiques.

Quel bois est le meilleur isolant ?


Le sapin ou l’épicéa sont les bois généralement utilisés pour la structure des maisons ou extensions ossatures bois. Ce sont des bois légers, robustes et surtout économiques. Ils peuvent cependant mal résister à l’humidité, il est donc essentiel deles protéger et les entretenir.

Pour les structures extérieures telles que le bardage, le mélèze est souvent utilisé. Il est très résistant à l’humidité et aux précipitations, et ne nécessite pas de traitement. C’est aussi le cas du douglas, plus cher en revanche que le sapin ou l’épicéa.

Au niveau de la qualité d’isolation, les principales différences seront notables quant à la provenance du bois, l’épaisseur du bois, ainsi que l’isolant avec lequel il est combiné dans la structure.