Lexique de la construction d'abris bois

Vous souhaitez connaître et maîtriser les différents termes techniques et définitions liés à la fabrication, construction et installation d'abris en bois pour le jardin (abri de jardin, chalet, garage bois, carport, abri voiture, pergola...) . Direct-Abris met à votre disposition son dictionnaire, lexique abris bois.

a b c d

e

f g h i

j

k

l m n o p

q

r s t

u

v

w

x

y

z

 

Faîtage Arête supérieure d'un toit

Faîtage

Solive Pièce bois servant à recevoir les éléments du plancher

Solive

Oscillo battant Permet d'ouvrir une fenêtre en battant.

Fenetre Oscillo-battante

Shingle Permet de couvrir le toit de votre abri.

Shingle

Madrier Planches épaisses qui façonnent les murs de votre abri.

madrier

Windblock Notre système d'assemblage, facile et intuitif.

windblock
Acrotère :

Socle disposé aux extrémités et au sommet d'un fronton ou d'un pignon et portant un ornement.

Bâti :

bati

Il s'agit d'un ensemble de pièces de bois (ou de métal) dont l'assemblage compose un support ou un encadrement.

 
Bandeau :

Bandeau abris

Planche de bois ou de panneau formant un habillage ou fixée en bout des chevrons et sur laquelle se fixent les crochets de gouttière.

 
Bardage :

Vêture de façade extérieure en bois, panneaux, ardoises etc.

Bardeau :

Petits éléments de couverture ou de bardage à base de bitume sur voile de verre et protégés par des granulés de céramique ou d'ardoise.

Bois empilé :

C'est la technique la plus traditionnelle, celle de l'isba et du vieux chalet. D'épaisses pièces de bois de section ronde (rondins) ou carrée (madriers) sont empilées horizontalement. Elles s'emboîtent avec précision, empêchant l'infiltration des eaux de pluie. Avantages : parois porteuses et isolation naturelle.

Bois lamellé-collé :

Bois lamellé-collé

Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Le lamellé-collé peut être horizontal ou vertical suivant la direction des plans de collage. Le lamellé-collé permet de façonner des poutres de formes complexes et de grandes longueurs.

 
Bracon :

Bracon

Pièce de bois oblique, appelée également écharpe, elle relie le poteau à la panne pour en diminuer la portée et apporter une contribution au contreventement de l'ouvrage

 
Chevron :

Chevrons

Pièce de bois inclinée supportant le liteau.

 
Conductivité thermique :

La conductivité thermique est la quantité de chaleur transférée en une unité de temps au travers d'un matériau, quand les deux faces opposées diffèrent d'une unité de température. La conduction thermique est le mode de transfert de chaleur correspondant. Plus la conductivité thermique est grande, plus le matériau est conducteur, plus elle est petite, plus le matériau est isolant.

Dans le système international d'unités, la conductivité thermique est exprimée en watts par mètre-kelvin, (W·m-1·K-1) où :

  • le watt (W) est l'unité de puissance
  • le mètre (m) est l'unité de longueur
  • le kelvin (K) est l'unité de température
Contreventement :

Dispositif destiné à stabiliser une partie de l'ouvrage, malgré les contraintes imposées par le vent.

Classe de risque 1

Situation dans laquelle le bois ou le produit à base de bois est sous abri, entièrement protégé des intempéries et non exposé à l'humidification

Classe de risque 2

Situation dans laquelle le bois ou le produit à base de bois est sous abri, entièrement protégé des intempéries, mais où une humidité ambiante élevée peut conduire à une humidification occasionnelle mais non persistante

Classe de risque 3

Situation dans laquelle le bois ou le produit à base de bois n'est ni abrité, ni en contact avec le sol.
Il est, soit continuellement exposé aux intempéries, ou soit à l'abri des intempéries mais soumis à une humidification fréquente.

Classe de risque 4

Situation dans laquelle le bois ou le produit à base de bois est en contact avec le sol ou de l'eau douce et est ainsi exposé en permanence à l'humidification

Classe de risque 5

Situation dans laquelle le bois ou le produit à base de bois est en permanence exposé à de l'eau salée

Classes de risques d'attaque biologique :

Elles définissent quels sont les risques qu'une pièce de bois, en fonction de son utilisation et de sa localisation, soit attaquée par des agents de dégradations biologiques (champignons ou insectes).

Doublage :

Revêtement posé contre une paroi pour renforcer l'isolation thermique.

DTU :

Les DTU (Documents Techniques Unifiés) sont des normes applicables aux marchés de travaux de bâtiment. Ils sont constitués de cahiers des clauses techniques (CCT), de cahiers de clauses spéciales (CCS) et ce Critères Généraux de choix des Matériaux (CGM). Voir la page réglementation et conseil pour plus d'information.

Faîtage :

Faîtage

Partie la plus haute de la couverture. Arête supérieure d'un toit

 
Feuillure :

Entaille à deux pans perpendiculaires servant à recevoir le bord d'une pièce (ex : feuillure d'une porte). Pratiqué dans un bois ou une menuiserie pour recevoir l'ouvrant, le vitrage ou le dormant.

Fouille :

Creusement du sol pour permettre la construction. Fouille en pleine masse à l'emplacement du futur sous-sol, fouille en rigole à l'emplacement des futures semelles de fondation.

Fuste :

Tronc d'arbre écorcé mais non raboté qui sert à la construction d'une maison en bois massif.

Gerce :

Fente de surface étroite peu profonde et courte, conséquence du séchage du bois

H.Q.E. (haute qualité environnementale) :

démarche de construction composée de 14 objectifs à atteindre répartis en 2 catégories :

  • Impact extérieur
    • Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat
    • Choix intégré des procédés et produits de construction
    • Chantier à faibles nuisances
    • Gestion de l'énergie
    • Gestion de l'eau
    • Gestion des déchets d'activités
    • Entretien et maintenance
  • Confort intérieur
    • Confort hygrothermique
    • Confort acoustique
    • Confort visuel
    • Confort olfactif
    • Conditions sanitaires
    • Qualité de l'air
    • Qualité de l'eau
Hors d'eau :

Se dit d'une construction dont la toiture est posée.

Hors d'air :

Se dit d'une construction dont la couverture, les portes et fenêtre sont posées.

Hygrométrie :

L'hygrométrie caractérise l'humidité relative de l'air, à savoir la proportion de vapeur d'eau qu'il contient. Elle ne prend pas en compte l'eau présente sous forme liquide ou solide.

Hydrofuge :

Qui préserve de l'eau et de l'humidité.

Inertie thermique :

L'inertie thermique d'un logement peut être comprise comme la capacité qu'il offre de maintenir stable sa température intérieure malgré les variations des températures extérieures et de l'ensoleillement.

Lambda :

Lambda est la notation donnée à la conductivité thermique. Lambda mesure la capacité d'un matériau à conduire la chaleur, à favoriser les échanges thermiques. Lambda se mesure en W/K.m Plus lambda est petit, plus le pouvoir isolant du matériau est grand.

Linteau :

Partie pleine au-dessus d'une baie (porte ou fenêtre).

Marquise :

Auvent placé au-dessus d'une porte ou d'un perron

Ossature :

Ensemble continu des éléments porteurs et assurant la solidité et la tenue de la construction.

Ouvrant :

Partie mobile d'une fenêtre ou porte autour d'un axe de rotation.

Pont Thermique :

Rupture de continuité dans l'étanchéité d'un mur, d'un châssis de fenêtre. Endroit où l'isolation est interrompue (à la jonction de deux parois en général), et par lequel la chaleur s'échappe vers l'extérieur, entraînant une dégradation de l'isolation.

Panne :

Panne d'abris

Pièce de bois posée sur les arbalétriers ou sur les murs porteurs et qui leur transmet les charges de la couverture.

 
Parclose :

Baguette de bois qui maintient un vitrage ou un panneau plein dans les feuillures d'un châssis.

Platelage :

Autre nom donné à un plancher

Poteau :

Pièce de bois verticale de forte section servant à équilibrer des forces importantes

Potelet :

Appelé aussi "jambe de force", "jambe de redressement" ou "jambette", pièce de charpente verticale reliant l'arbalétrier à l'entrait.

Poutre :

Nom donné à une pièce de bois massif, lamellé-collé, composite ou LVL de forte section supportant d'autres éléments de charpente ou de plancher.

Radier :

Elément de fondation fait d'une dalle en béton armé.

Ragréage :

Rendre une surface le plus lisse possible

Refend (mur de) :

Mur porteur intérieur.

Résistance thermique :

La résistance thermique d'un élément exprime sa résistance au passage d'un flux de chaleur. Elle est donnée en Kelvin par Watt.

Rive :

Bord de la couverture.

Solin :

Garniture de mortier, ciment ou plâtre, exécuté sur une couverture, le long d'un mur pour en assurer l'étanchéité.

Solive :

Solive

Pièce bois servant à recevoir les éléments du plancher

 
SHOB (Surface hors oeuvre brute) :

Total de la surface de plancher murs extérieurs inclus.

SHON (Surface hors oeuvre nette) :

Totalité des surfaces de plancher déduction faite de ce qui n'est pas aménageable.

Soubassement :

Sert de support à la construction et prend appui sur les fondations.

Shingle :

Shingle

Le shingle est une feuille de feutre recouverte de bitume et goudronné (imitation ardoise).

 
Trappe de visite :

Petite ouverture destinée aux visites et aux réparations.

Trémie :

Vide dans le plancher pour le passage des équipements.

Vantail :

Partie mobile d'un ouvrant.

VRD (voiries et réseaux divers) :

Equipements de circulation, d'alimentation électrique, en gaz, eau potable, égout.

VMC (Ventilation mécanique contrôlée) :

Système d'aération qui permet à l'air de circuler entre les pièces avec un débit constant.

Vide sanitaire :

Vide ménagé entre le sol et la dalle de rez-de-chaussée.

Volige :

Volige

C'est une longue planche de largeur 10 à 12 cm et d'épaisseur 8 à 18 mm servant de support de couverture et d'habillages divers.

 

A lire également

Foire aux questions abris et chaletsFoire aux questions
Pourquoi choisir Direct abris10 raisons de choisir direct abris
Réalisation client de chaletsGalerie photos : Chalets